Paradis des abeilles

=> Abeille, guêpe, frelon ou bourdon ? <=

=> Le déclin des abeilles – « C’est pas sorcier » <=

Que ce soit celles d’hiver ou celles d’été, elles restent posées.

Sans jamais broncher, elles profitent des journées.

Quand je doute, elles m’écoutent.

Je les affectionne pour tout ce qu’elles me donnent.

Je les soigne car elles m’accueillent et m’émerveillent.

Sans un bruit, elles me sourient.

Pour elles, j’agis et je me plie.

Je les admire que je ris ou que je pleure.

Elles apaisent mes rancœurs.

J’en oublie mes peurs.

Elles me mettent du baume au cœur.

Ces jolies fleurs, je respire leurs odeurs.

Ces paroles m’ont été murmurées à l’oreille par mon amie l’abeille. 😊

Excellent dimanche !

© Couleur Verte 🍃

📀🎧🎤

N.B.: Si des liens ci-dessus seraient soumis à une quelconque interdiction de publication via un blog, ceux-ci seront retirés immédiatement sur simple demande.

13 réflexions sur “Paradis des abeilles

  1. Très joli poème ! En ces temps difficiles et inédits, prends bien soin de toi pour garder ta « couleur », celle de l’espoir !
    Affectueuses pensées et bon dimanche. Bisous confinés d’Auvergne. ❤

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s